Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Nos initiatives > Zoom sur des initiatives du Groupement Optic 2000 > Boîtier A2000 : un allié pour la phase d'adaptation du malentendant

Boîtier A2000 : un allié pour la phase d'adaptation du malentendant

Lorsqu’on décide d’avoir recours à un appareil auditif, la période d’adaptation est essentielle. Le boîtier A2000, lancé par AUDIO 2000, évalue la qualité d’écoute dans différentes situations, et permet ainsi de mieux répondre aux attentes et aux besoins des personnes nouvellement appareillées.

 

Le boîtier A2000

Boîtier A2000

Il s’écoule environ sept ans entre la prise de conscience d’un trouble auditif et la décision de s’appareiller. C’est dire si les premières semaines dédiées à l’adaptation sont cruciales. « La principale difficulté constatée durant cette période est de se réhabituer à une nouvelle perception de l’environnement sonore », dit Véronique Ricquebourg, audioprothésiste à Brioude, en Haute-Loire. « En clair, les porteurs doivent réapprendre à entendre les sons qu’ils n’entendaient que partiellement avant la mise en place de leur appareillage, ce qui est parfois déstabilisant, voire agressif. »

Pour les aider à traverser cette phase délicate, AUDIO 2000 a créé en mars 2016 un petit boîtier digital intuitif, qui s’adapte à tous les appareils auditifs, et qui se transporte facilement. L’objectif ? Mesurer concrètement la qualité d’écoute dans les situations sonores qui posent le plus problème : la conversation à deux et celle à plusieurs, l’écoute téléphonique, les films et les actualités à la télévision, les milieux bruyants (restaurants, salles de réunion)…

Un suivi et des réglages de l’appareillage personnalisés pour chaque porteur

Le boîtier A2000

Boîtier A2000

Lors de l’anamnèse, audioprothésiste et porteur définissent ensemble les situations à évaluer (jusqu’à 9 situations). Ensuite, le porteur devra évaluer de 1 à 5 sur une petite tablette chaque situation sonore à la fois en terme d’écoute et de gêne et ce, quotidiennement. « Il est essentiel de mesurer à la fois le confort et l’efficacité de l’appareillage », poursuit la spécialiste. « Car un appareil très confortable peut se révéler peu efficace. À l’inverse, un appareil très efficace n’est pas forcément bien toléré au démarrage. »

Durant la phase d’adaptation, d’une durée moyenne de trois semaines, les porteurs sont suivis par leur audioprothésiste une fois par semaine. À chaque rendez-vous, ce dernier branche le boîtier sur son ordinateur afin de recueillir l’analyse des données sous forme de graphiques très parlants. Les bénéfices : pouvoir mesurer l’évolution de façon plus objective de la qualité et du confort d’écoute et affiner les réglages de l’appareil auditif. « Grâce à ce boîtier, les porteurs s’impliquent davantage ; ils apprécient cette approche personnalisée et participative, qui répond de façon plus ciblée à leurs attentes », ajoute Véronique Ricquebourg.

Cet appareil est proposé gratuitement aux porteurs pendant 3 mois. Néanmoins, la plupart des audioprothésistes y ont seulement recours pendant les trois semaines de la phase d’adaptation. « Au-delà de cette durée, ces évaluations quotidiennes peuvent devenir répétitives car nous avons alors atteints un niveau de rééducation optimum », renchérit l’audioprothésiste. « Il faudra bien sûr moduler ces délais d’un porteurs à l’autre et respecter le rythme de chacun ». Au terme de cette phase de trois semaines, les porteurs sont d’ailleurs invités à valider (ou pas) l’appareillage proposé.

Bientôt un suivi pré-appareillage

Dans un proche avenir, ce boîtier pourrait avoir une extension d’usage. Les audioprothésistes AUDIO 2000 ont récemment avancé l’idée que le boîtier A2000 puisse également être utilisé en pré-appareillage, entre le premier rendez-vous et le rendez-vous d’essai. Cela permettrait d’effectuer un focus avant/après appareillage, et in fine, de mieux quantifier les gains de qualité d’écoute. À suivre…

Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.