Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Nos initiatives > Zoom sur des initiatives du Groupement Optic 2000 > Optic 2000 et Sea2See : des montures issues de déchets plastiques marins

Optic 2000 et Sea2See : des montures issues de déchets plastiques marins

Optic 2000 a lancé en janvier 2020 un partenariat avec la société Sea2See afin de proposer dans ses magasins une nouvelle collection de lunettes plus respectueuses de l’environnement. Les montures sont notamment fabriquées à partir de déchets plastiques marins, collectés par des pêcheurs en France et en Espagne.

sea2see

Lunettes de la collection Sea2See

Chaque seconde, 256 kg de plastique sont déversés dans nos océans. François van den Abeele, un entrepreneur installé à Barcelone et sensibilisé à cette pollution marine, a décidé de ne plus y voir que des déchets mais une réelle matière première à transformer. C’est ainsi qu’il crée la marque de montures optiques Sea2See en 2015. « On voulait quelque chose de simple à transporter, de léger mais surtout quelque chose que les gens puissent porter. Porter des montures Sea2See signifie qu’ils font partie de ce processus de recyclage, qu’ils font un geste, une démarche pour la planète », explique le fondateur dans la campagne réalisée avec Optic 2000. Les montures Sea2See sont disponibles dans les magasins Optic 2000 depuis janvier 2020.

Le défi d’une production responsable

Sea2See s’inscrit dans un programme complet de préservation des océans et de recyclage des filets de pêche, les déchets les plus présents dans les océans, où ils persistent par ailleurs pendant plus de 600 ans. La marque collabore avec 30 ports espagnols et 6 ports français afin de collecter et trier ces déchets plastiques en provenance des océans. L’entreprise a également mis en place un partenariat au Ghana (Afrique) afin de faire de la récupération de plastiques une nouvelle source de revenus pour des milliers de pêcheurs.

En Europe, les pêcheurs disposent les déchets dans l’un des 150 containers prévus à cet effet. La société Sea2See collecte ainsi en moyenne une tonne de déchets par jour. Le tri du plastique est ensuite effectué manuellement. 90 % du plastique collecté pourra être recyclé et 25 % du total pourra entrer dans la composition des futures montures, car modulable sous l’effet de la chaleur.

Un processus de recyclage certifié permettant notamment de générer des billes de plastique recyclé, une matière première légère et anallergique, réutilisée pour la fabrication manuelle des montures de lunettes en Italie.

La société défend fermement l’idée que la production durable constitue l’un des défis les plus importants de notre époque. D’où un engagement fort à chaque étape, inscrit dans un processus d’économie circulaire dont l’objectif est de produire des biens de manière durable : en limitant la consommation et le gaspillage de ressources en matières premières, que ce soit en eau ou en énergie, et en réduisant la production de déchets au maximum.

Aller plus loin dans la démarche durable

Avec le partenariat Sea2See, Optic 2000 poursuit sa démarche globale en faveur de la protection de la nature, entamée il y a plusieurs années déjà. Différentes actions sont menées dans ce sens, notamment en magasins ainsi que dans son atelier de fabrication à Clamart (92). À titre d’exemple, Optic 2000 recycle les verres utilisés pour la présentation des lunettes en magasin, collecte les anciennes montures de ses clients pour les donner à des associations humanitaires et utilise dans son atelier des meuleuses à circuit fermé pour affûter les verres. Autant d’actions qui ont permis en 2019 de recycler 31 tonnes de verres, de redonner vie à près de 200 000 paires de lunettes et d’économiser 9 700 m3 d’eau.

Aujourd’hui, grâce à cette collection exclusive, Optic 2000 offre la possibilité à ses clients, non seulement de s’équiper chez un opticien responsable, soucieux de son impact sur l’environnement, mais également de s’engager eux-mêmes pour la planète, avec un produit toujours élégant et accessible. La collection se compose de 16 montures dont 4 montures femmes, 6 montures hommes et 6 montures mixtes. Travaillé en intégralité ou combiné avec du métal, le plastique recyclé est décliné en plusieurs coloris exclusifs, dans des formes intemporelles. L’occasion de faire un petit pas pour les océans, en espérant qu’il ne s’y trouve un jour plus de plastique à recycler car, comme l’affirme Sea2See, « nous ne produisons pas des lunettes, mais une déclaration de changement. Les lunettes durables ne changeront pas le monde, mais les personnes qui les portent pourront le changer ».

Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.