Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Actualité > Actu en direct > Appareillage auditif : taux d’équipement et satisfaction en hausse

Appareillage auditif : taux d’équipement et satisfaction en hausse

Résultats de l'étude EuroTrak 2015

C’est la 3e édition, après 2009 et 2012, de cette enquête internationale réalisée dans 7 pays européens et au Japon. EuroTrak est le premier outil comparatif international sur l’appareillage auditif. Près de 15 000 personnes sont interrogées par pays.

 

Résultats en France

Le taux d’équipement progresse mais reste faible

  • 9,3 % des personnes déclarent une perte auditive (stable depuis 2012)
  • Parmi elles, 34,1 % sont équipées (+12 % depuis 2012)
  • 70 % sont appareillées en binaural (+6 % depuis 2012)

Rappelons qu’en 2012, en Grande Bretagne ou en Norvège, pays dans lesquels le reste à charge est nul, les taux d’équipements étaient de 41,1 % et 42,5 %.

Plus de 8 appareillés sur 10 sont satisfaits

  • 84 % des utilisateurs sont globalement satisfaits de leurs aides auditives, un taux qui a en plus augmenté depuis 2012 (80 %). En 2012, tous les autres pays européens (sauf la Suisse et la France) se situaient entre 70 et 72 %.
  • 57 % des personnes appareillés estiment que les aides auditives fonctionnement comme espéré. 20 % vont encore plus loin et déclarent qu’elles fonctionnement « mieux qu’espéré ».
  • 90 % reconnaissent que leurs aides sont utiles pour leur travail
  • 96 % des utilisateurs déclarent que les aides auditives améliorent au moins occasionnellement la qualité de vie. Les impacts positifs et significatifs les plus cités sont : la communication, la vie sociale, la participation à des activités de groupe.

Reste à charge et insuffisance d’information pointés du doigt

Pour quelles raisons, ne s’équipe-t-on pas d’aides auditives ?

  • Sans surprise, le plus gros frein reste le prix. Il n’y a d’ailleurs qu’en France que l’aspect financier prend autant d’importance, selon les résultats de l’étude. Ainsi, 76 % des personnes interrogées ont mentionné ce critère.
  • Les autres principaux critères sont l’existence de priorités plus importantes (58 %) et l’opinion négative des ORL (55 %) : les répercussions des troubles auditifs ne sont pas encore suffisamment connues y compris par le corps médical.

 


Méthodologie
Echantillon France 2015 : échantillon représentatif (panel 1) = 14 824 personnes ; malentendants (panel 2) = 1 320 personnes ; malentendants non-appareillés = 819 personnes ; utilisateurs appareils auditifs = 501 personnes. EuroTrak France 2015 a été conçue et exécuté par Anovum (Zurich) sous l’égide de l’Association Européenne des Fabricants d’aides auditives (EHIMA). EuroTrak 2015 est conduite dans 8 pays (Allemagne, France, Danemark, Italie, Suisse, Grande-Bretagne, Norvège, Japon).

Téléchargez l’intégralité des résultats France de l’étude

Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.