Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Actualité > Actu en direct > COVID-19 : l’attestation de déplacement dérogatoire adaptée aux non-voyants

COVID-19 : l’attestation de déplacement dérogatoire adaptée aux non-voyants

L’attestation de déplacement dérogatoire est nécessaire pour toute sortie de première nécessité pendant la période de confinement. Le document obligatoire n’a pas été immédiatement adapté pour les personnes handicapées. Des associations se sont mobilisées pour fournir des solutions, notamment aux personnes non-voyantes.

Attestation dérogatoire de déplacement pour les malvoyantsPour lutter contre la diffusion du virus covid-19, les Français doivent rester confinés chez eux, limitant leurs déplacements au strict nécessaire. Pour pouvoir quitter leur domicile, ils doivent être munis d’une « attestation de déplacement dérogatoire » sur papier, justifiant le motif de leur sortie :

  • Pour aller travailler
  • Pour faire leurs achats de première nécessité
  • Pour motif de santé
  • Pour motif familial impérieux, pour porter assistance aux personnes vulnérables ou pour la garde d’enfants
  • Pour de l’activité physique ou répondre aux besoins des animaux de compagnie

Le document était dans un premier temps uniquement accessible sur le site internet du ministère de l’Intérieur au format PDF. Ce système n’avait pas été pensé pour les personnes handicapées, notamment les personnes malvoyantes ou aveugles.

Interrogée jeudi 19 mars à ce sujet, Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, a reconnu que « ces attestations n’étaient pas en accessibilité universelle ». Le lendemain, vendredi 20 mars, 4 jours après le début du confinement, le ministère de l’Intérieur a proposé de nouvelles versions du document, accessibles à tous.

Des solutions venues du monde caritatif apportées en un temps record

L’Association Valentin Haüy (AVH), qui vient en aide aux déficients visuels et à leur entourage, a édité des versions adaptées de cette attestation dès le mardi 17 mars, pour permettre aux personnes déficientes visuelles de s’en servir. Ces versions « texte » peuvent être lues par les logiciels de lecture d’écran (JAWS, NVDA, Voice Over, etc.), utilisés par beaucoup de personnes malvoyantes.

D’autres associations ont proposé des adaptations du document répondant à d’autres formes de handicap, notamment les déficiences mentales et difficultés de lecture, avec plusieurs versions dites « FALC » (Facile à Lire et à Comprendre), simplifiées au maximum avec un minimum de mots ou en utilisant des pictogrammes.

Vous pouvez retrouver toutes les versions officielles et accessibles de l’attestation de déplacement dérogatoire sur le site du Ministère de l’Intérieur.

Pour rappel, les sorties doivent être limitées au strict nécessaire et dans le respect des gestes barrières :

  • Se laver les mains très régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
  • Dans la rue et dans les magasins, respecter une distance de 1 mètre avec les autres personnes
Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.