Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Actualité > Actu en direct > Des injections de nanoparticules pour voir dans l’infrarouge

Des injections de nanoparticules pour voir dans l’infrarouge

Un chat vu dans l'infrarouge

©Cultura RF/Joseph Giacomin

Selon une étude parue début avril dans Cell, des chercheurs ont réussi à doter des souris d’une vision dans l’infrarouge.

Les souris, tout comme les humains, ne peuvent voir qu’entre 380 et 740 nm de longueur d’onde, dans le spectre de la lumière visible. L’infrarouge est lui situé entre 750 nm et 100 000 nm de longueur d’onde et permet notamment la vision nocturne, grâce aux rayonnements de chaleur. Des lunettes de vision nocturne sont déjà capables de raccourcir ces longueurs d’onde, pour qu’elles puissent être converties en lumière visible. Des chercheurs de l’Université des Sciences et Technologies de Hefei (Chine) et de la Medical School de l’Université du Massachusetts (États-Unis) ont voulu intégrer cette capacité directement dans l’œil, grâce à une injection de nanoparticules sur la rétine.

Ces nanoparticules à « conversion ascendante », capables de « raccourcir » les longueurs d’ondes, se fixent aux cellules photoréceptrices de la rétine et convertissent les photons infrarouges en photons verts, visibles. Des souris ayant reçu ces nanoparticules et des souris témoins ont été soumises à différents tests qui confirment la capacité de ces premières à voir dans le spectre de l’infrarouge. Par exemple, elles se sont montrées capables de voir des signaux infrarouges pour se repérer dans un labyrinthe plongé dans l’obscurité.

Le défi est maintenant d’adapter un tel procédé pour qu’il soit compatible avec l’œil humain et interprétable par notre cerveau. En vue, des applications militaires mais aussi des applications thérapeutiques pour corriger la perception des couleurs auprès de personnes atteintes de pathologies comme le daltonisme.

 

L’abstract de l’étude en vidéo (en anglais) : https://www.cell.com/cms/10.1016/j.cell.2019.01.038/attachment/c6cafb2e-89bc-408a-835f-b266b8d20b23/mmc7.mp4

Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.