Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Actualité > Actu en direct > Dossier médical partagé : vers une meilleure communication entre professionnels

Dossier médical partagé : vers une meilleure communication entre professionnels

Logo du dossier médical partagéCréé par l’Assurance Maladie, le dossier médical partagé (DMP) a été généralisé sur tout le territoire français le 6 novembre 2018, après un test dans neuf départements pendant un an. Carnet de santé numérique gratuit, il entend permettre une meilleure coordination entre les professionnels de santé, éviter les examens inutiles, prévenir le risque d’interaction entre médicaments et mieux prendre en charge les urgences.

Dans le domaine de la santé visuelle, il devrait notamment faciliter la communication entre les 3 « O » : ophtalmologiste, orthoptiste et opticien. Une nécessité suite au décret de 2016, qui dans le cadre d’un renouvellement de lunettes ou de lentilles, module la durée de validité d’une ordonnance en fonction de l’âge du patient et, en cas d’adaptation de la correction, oblige l’opticien à transmettre les résultats de la réfraction à l’ophtalmologiste référent.

En pratique, le dossier peut être créé par tous les patients qui le souhaitent, en pharmacie, à l’accueil d’une caisse de l’Assurance Maladie, sur Internet ou via l’application DMP. Le patient garde le contrôle sur son dossier et autorise ou non chaque professionnel de santé à y avoir accès. Seul le médecin traitant peut avoir accès à l’intégralité des données.

Pour pouvoir le consulter, les professionnels de santé doivent disposer d’une CPS (Carte de Professionnel de Santé) valide, d’un lecteur de carte (Vitale et CPS) configuré et fonctionnel, et d’un poste de travail compatible (système d’exploitation et navigateur web).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site : www.dmp.fr

Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.