Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Actualité > Actu en direct > Le port de prothèses auditives ralentirait le vieillissement cognitif

Le port de prothèses auditives ralentirait le vieillissement cognitif

Les résultats d’une étude publiée fin octobre[1] montrent que la presbyacousie, perte d’audition liée à l’âge, accélererait le veillissement cognitif, et notamment la perte de mémoire. Les personnes compensant leur perte d’audition grâce au port de prothèses auditives ne seraient en revanche pas touchées, et seraient confrontés à un vieillissement cognitif comparable aux personnes n’ayant pas de troubles de l’audition.

LE PORT DE PROTHÈSES AUDITIVES RALENTIRAIT LE VIEILLISSEMENT COGNITIF

Cette étude, menée par par  l’équipe de l’Unité Inserm 897 « Épidémiologie et Biostatistiques » de Bordeaux auprès de 4 000 personnes pendant 25 ans, confirme ce que les médecins pressentaient depuis longtemps. La perte d’audition non corrigée entraîne l’isolement social de la personne et avec lui l’altération de la mémoire, des capacités d’attention ou d’utilisation à bon escient de certains éléments de langage.

Cette étude ne fait pas de lien direct entre la presbyacousie et les troubles cognitifs légers ou plus graves, comme la maladie d’Alzheimer. En revanche, en montrant que les personnes compensant leur perte d’audition par un appareillage ne sont pas concernées, cette étude prouve que c’est bien l’isolement qui provoque le sur-déclin cognitif constaté chez les personnes malentendantes non corrigées.

Cliquez ici pour lire le communiqué de presse du SNORL et de l’UNSAF sur ce sujet

 

[1] H Amieva et al. “Self-Reported Hearing Loss, Hearing Aids, and Cognitive Decline in Elderly Adults: A 25-Year Study.” Journal of the American Geriatrics Society, (20 octobre 2015).

Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.