Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Actualité > Actu en direct > Première mondiale : une greffe d’os de l’oreille imprimés en 3D

Première mondiale : une greffe d’os de l’oreille imprimés en 3D

©JazzIRT

Les plus petits os du corps humain, les osselets de l’oreille moyenne – marteau, enclume et étrier – viennent d’être imprimés en 3D et greffés par endoscopie chez un patient de 35 ans qui avait perdu l’audition suite à un accident de la route. La prouesse, qui a permis au patient de retrouver l’audition, a été réalisée par une équipe de l’Université de Pretoria en Afrique du Sud, dirigée par le Professeur Mashudu Tshifularo. Les implants, en titane, sont biocompatibles et posés par endoscopie. Cette technique peu invasive limite les risques, comme la paralysie faciale, qui sont liés à la pose chirurgicale de prothèses, utilisées jusqu’à aujourd’hui pour ce genre de cas.

Ce développement représente une avancée pour toutes les personnes atteintes de surdité dite « de transmission », causée par un mauvais fonctionnement de l’oreille moyenne, dont les trois osselets transmettent la vibration du tympan à l’oreille interne. Les surdités de transmission peuvent provenir d’une malformation congénitale, d’une infection, d’un traumatisme ou être consécutives à une maladie métabolique. D’après l’équipe qui l’a réalisée, cette opération pourra bénéficier à tous les patients, y compris les nouveau-nés. Des financements sont cependant encore nécessaires pour la développer plus largement. Un appel de fonds a été lancé par le Pr Tshifularo, et relayé par le ministère de la Santé sud-africain.

Pour en savoir plus (en anglais) : https://www.gov.za/speeches/ear-transplant-done-steve-biko-academic-hospital%C2%A0-14-mar-2019-0000

Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.