Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Actualité > Actu en direct > Réapprendre à voir après un AVC

Réapprendre à voir après un AVC

Les yeux bleus d'une personne âgée

© shironosov

Parmi les victimes d’AVC qui ne succombent pas, 60 % conservent des séquelles neurologiques, en particulier une cécité que l’on dit « corticale », car elle résulte de l’atteinte des lobes occipitaux du cerveau. L’équipe du Professeur Krystel Huxlin, du Flaum Eye Institute de l’Université de Rochester (États-Unis), a publié le 12 avril dans la revue Neurology une étude qui postule qu’une « rééducation » serait possible.

L’étude, qui a porté sur 17 patients de tous âges et 5 patients contrôles, a utilisé un programme informatique de stimulation visuelle. Les patients ont été soumis à des projections alternant points et stries lumineuses hors de leur champ visuel, lors de deux séances quotidiennes de trente minutes, soit 300 essais par jour, cinq jours par semaine, pendant 3 à 14 mois. Les chercheurs avaient fait l’hypothèse que l’entraînement pourrait aider le cerveau à recréer des connexions pour analyser ces images.

Les résultats sont très encourageants puisque quel que soit l’âge, la durée des troubles ou le degré d’atteinte, les patients sont passés de 50 % à 80 % de détection des stimulations visuelles, le même taux qu’un individu sans trouble de la vision. Pour les malades rééduqués, le champ de vision s’est élargi de 108° contre 16° pour les patients contrôles. Les auteurs espèrent maintenant affiner leur méthode.

Pour en savoir plus

Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.