Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Actualité > Actu en direct > Télétravail : préserver sa santé visuelle pendant le confinement

Télétravail : préserver sa santé visuelle pendant le confinement

Depuis le mardi 17 mars, les Français doivent rester confinés chez eux pour limiter la propagation du COVID-19. Pour beaucoup d’entre eux, cela se traduit par du temps supplémentaire passé devant les écrans, pour se distraire mais aussi pour travailler. Le point sur les bonnes pratiques pour préserver sa vision dans ce moment particulier.

Femme qui travaille sur un ordinateur portable depuis chez elle.Les écrans sont composés de LED, qui génèrent beaucoup de lumière bleue, dont la toxicité pour la rétine et la perturbation des rythmes biologiques ont été démontrées [1]. En temps normal, les Français passent déjà beaucoup de temps devant les écrans, dont 5 heures par jour en moyenne pour les adultes en dehors de leur activité professionnelle [2]. Une durée qui risque de s’allonger fortement pendant la période de confinement que nous traversons.

Une intensification du travail sur écran qui peut comporter des risques

Pour les personnes qui télétravaillent, la quasi-totalité des tâches doivent désormais se faire derrière un écran d’ordinateur, notamment les réunions qui pouvaient se tenir physiquement avant le confinement, comme le prouve l’essor considérable des solutions de vidéoconférence ces derniers jours [3].

Le ministère du Travail rappelle que travailler sur un écran plusieurs heures au cours de la journée peut notamment entraîner [4] « une fatigue visuelle caractérisée par des maux de tête, des picotements, des rougeurs et une lourdeur des globes oculaires, un assèchement de l’œil dû à une forte sollicitation de la vue. Cette fatigue est intensifiée par le manque de confort ergonomique du poste de travail (reflets d’écran, mauvaise posture, longue durée d’exposition…) ».

Bien s’installer pour prévenir la fatigue visuelle et l’assèchement oculaire

Pour prévenir les risques, il est notamment recommandé d’optimiser au maximum l’ergonomie de son poste de travail, même si ce n’est pas toujours facile à la maison. Dans l’idéal [5]:

  • Ajuster la hauteur de l’écran de façon à ce que le haut de l’écran soit à la même hauteur que vos yeux. Si vous travaillez sur un ordinateur portable, vous pouvez par exemple le rehausser à l’aide d’un livre.
  • Positionner l’écran à une distance de 50 à 70 cm des yeux.
  • Placer son poste de travail perpendiculairement à une fenêtre pour éviter les reflets et éblouissements.
  • Compléter l’éclairage avec une lampe si nécessaire.

En dehors du temps de travail, essayez de limiter au maximum les autres activités sur écran : smartphone, télévision, appels vidéo… pour préserver votre vue.

Le « palming », une technique pour reposer ses yeux

Xanath Lichy, spécialiste du yoga des yeux, recommande aux personnes travaillant de longues heures sur écran de faire une pause toutes les 45 minutes, ou maximum toutes les heures. Il est particulièrement important de faire cette pause lorsque l’on ressent une fatigue oculaire et/ou une baisse de concentration.

Pendant cette pause, vous pouvez pratiquer la technique du « palming », qui consiste à reposer vos yeux en les privant quelques instants de lumière avec la paume de ses mains. Xanath Lichy explique comment procéder [6] :

  • Placez vos mains en coque, les doigts bien joints, afin qu’aucune lumière ne puisse passer entre eux. Placez la paume de votre main gauche devant l’œil gauche, sans appuyer (d’où la forme de coque), la main en biais, afin que le bord de votre main soit bien contre l’aile du nez et que la lumière ne passe pas non plus entre le nez et la main.
  • Faites la même chose de l’autre côté avec la main droite. Les doigts des deux mains vont se chevaucher au-dessus du nez, sur le front.
  • Au début, gardez les yeux ouverts afin de vérifier qu’aucune lumière ne passe. Si vous en voyez, ajustez la position de vos mains, de vos doigts, mais sans jamais appuyer sur les globes oculaires ni écraser le nez. Vous devez pouvoir respirer confortablement.
  • Lorsque l’obscurité est totale, fermez les yeux : vos yeux sont dans le noir, vous voyez du noir dans votre vision intérieure.
  • Vous pouvez rester dans cette position de 30 à 45 secondes – vous en ressentirez déjà des bienfaits ; de la détente, un repos – ou beaucoup plus, pour autant que vous soyez bien installé. Les séquences de « palming » peuvent durer jusqu’à 20 minutes.

Xanath Lichy est l’auteure de plusieurs ouvrages dédiés au yoga des yeux, notamment « Yoga des yeux – 60 exercices pour soulager et entretenir la vue », aux éditions Hachette. Pour en savoir plus : www.voirclair.org

 

[1] Anses https://www.anses.fr/fr/content/led-les-recommandations-de-l%E2%80%99anses-pour-limiter-l%E2%80%99exposition-%C3%A0-la-lumi%C3%A8re-bleue
[2] Santé publique France https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/nutrition-et-activite-physique/documents/rapport-synthese/etude-de-sante-sur-l-environnement-la-biosurveillance-l-activite-physique-et-la-nutrition-esteban-2014-2016-.-chapitre-activite-physique-et-sede 
[3] FranceInfo. Nouveau monde. Teams, Discord, Zoom… Ces applications de communication dont l’utilisation explose avec le confinement https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/nouveau-monde/nouveau-monde-teams-discord-zoom-ces-applications-de-communication-dont-lutilisation-explose-avec-le-confinement_3849971.html 
[4] Ministère du Travail : https://travail-emploi.gouv.fr/sante-au-travail/prevention-des-risques-pour-la-sante-au-travail/autres-dangers-et-risques/article/travail-sur-ecran 
[5] INRS http://www.inrs.fr/risques/travail-ecran/prevention-risques.html 
[6] Le Huff Post https://www.huffingtonpost.fr/2017/05/09/lophtalmologue-ferdinand-monoyer-celebre-par-google-decouvrez-le-yoga-des-yeux_a_21707906/ 

Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.