Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Études > Étude 3 – Voir et entendre au volant > L’avis des experts > La conduite automobile d'aujourd'hui à demain : comment les personnes âgées pourraient-elles prendre le virage ?

La conduite automobile d'aujourd'hui à demain : comment les personnes âgées pourraient-elles prendre le virage ?

Par Catherine Gabaude et Laurence Paire Ficout, chargées de recherche à l'IFSTTAR

Les systèmes d’assistance à la conduite s’imposent peu à peu aux conducteurs. D’ici une dizaine d’années, le véhicule complètement autonome pourrait faire son entrée sur le réseau routier. Cet avènement semble être une opportunité pour offrir une mobilité sécurisée pour tous. Une question peut se poser : comment les conducteurs atteints de déclins visuels et auditifs, notamment les personnes âgées, vont-ils s’adapter à ces nouveaux systèmes ? Il est important de s’assurer qu’ils pourront bénéficier de ces avancées technologiques et de les accompagner dans cette transition vers le véhicule autonome.

Biographie 

Laurence Paire-Ficout est docteur en psychologie cognitive de l’Université de Lyon. Elle est chargée de recherche au Laboratoire Ergonomie Sciences Cognitives pour les Transports (LESCOT) de l’Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l’Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR) et mène des travaux à dominante expérimentale. Elle conduit des recherches sur deux thèmes principaux :

  • L’aptitude à la conduite et le maintien de la mobilité des personnes âgées engagées ou non dans un vieillissement pathologique, avec un intérêt spécifique pour les fonctions exécutives,
  • La problématique du handicap auditif dans les transports et la recherche de solutions pour limiter les effets du handicap.

Catherine Gabaude est docteur en neurosciences et détient une Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) en psychologie cognitive de l’Université de Lyon. Elle est chargée de recherche au Laboratoire Ergonomie Sciences Cognitives pour les Transports (LESCOT) de l’IFSTTAR et mène des travaux en psycho-ergonomie et neuroergonomie. Elle conduit des recherches sur trois thèmes principaux :

  • Le maintien de la mobilité par le développement d’innovations technologiques et sociales,
  • Les défauts d’attention en conduite automobile avec ou sans conduite déléguée,
  • L’appui à la politique publique de sécurité routière.
Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.