Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Études > Étude 4 > L’avis des experts > Bien voir pour bien lire

Bien voir pour bien lire

Par le Dr Emmanuel Bui Quoc, ophtalmologiste

Les yeux sont un outil essentiel pour l’apprentissage de la lecture. Une bonne acuité visuelle – avec ou sans correction – et une bonne stratégie visuelle sont nécessaires pour aborder au mieux cette phase essentielle, ce socle, sur lequel se fondent toutes les acquisitions. Identifier les défauts visuels susceptibles d’obérer le développement ultérieur de la vision, dès l’âge de 1 an pour les enfants à risques et vers l’âge de 3 ou 4 ans pour tous les enfants, est essentiel. Découverts plus tardivement (après l’âge de 6 ans) ces défauts visuels ne pourront – pour certains d’entre eux – jamais être totalement corrigés et l’enfant abordera la lecture avec un handicap susceptible d’altérer ses apprentissages.

Biographie

Emmanuel Bui-Quoc est ophtalmologiste, Docteur en médecine et Docteur en neurosciences. Ses recherches s’orientent autour des origines du strabisme – notamment du strabisme précoce – et sur l’étude des mouvements oculomoteurs. Sa thèse en neurosciences, conduite sous la direction de Chantal Milleret (Collège de France) porte sur les conséquences d’une anomalie de l’expérience visuelle au cours du développement. Chef de service d’Ophtalmologie Pédiatrique à l’hôpital Robert Debré à Paris depuis 2008, il se consacre aux problématiques visuelles des enfants. Chirurgien reconnu du strabisme et du segment antérieur chez l’enfant et l’adulte, il s’intéresse tout particulièrement à la prise en charge de l’amblyopie. Il est secrétaire général de l’Association Francophone de Strabologie et d’Ophtalmologie Pédiatrique et auteur avec le Professeur Danièle Denis du rapport 2017 de la Société Française d’Ophtalmologie (SFO) consacré à l’Ophtalmologie Pédiatrique.

Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.