Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Études > Étude 4 > Résultats enquête grand public

Résultats enquête grand public

Quels sont les impacts des troubles de la vue et de l’audition sur l’apprentissage de la lecture ? Quelles sont les solutions à mettre en place pour un meilleur dépistage ? Ce sont les questions posées par OpinionWay à 1 007 parents et 123 enseignants d’enfants de CP, CE1 et CE2, interrogés via un questionnaire en ligne du 11 au 26 mars 2019.

L’apprentissage de la lecture : une étape reconnue comme difficile surtout avec des troubles visuels et auditifs

La majorité des parents (76 %) déclarent que leur enfant a eu des difficultés pour apprendre à lire. Des difficultés qui seraient encore plus marquées chez les enfants concernés par des troubles visuels et/ou auditifs. En effet, pour plus de 9 parents et enseignants sur 10, les troubles visuels et auditifs ont un impact sur l’apprentissage de la lecture. Ces troubles auraient notamment une incidence sur la compréhension et la motivation de l’enfant.

Des enfants surtout concernés par des troubles visuels

Près d’un tiers des parents ont un enfant qui porte des lunettes. Un chiffre cohérent avec l’estimation des enseignants qui évaluent à près de 3 sur 10 le nombre de porteurs de lunettes dans leur classe de CP à CE2.

Les troubles auditifs sont moins fréquents, seulement 4 % des parents déclarent avoir un enfant concerné par ce type de trouble. Un chiffre également en adéquation avec l’estimation des enseignants qui évaluent à 3 % les élèves qui ont des troubles auditifs corrigés.

À noter que le dépistage n’est pas systématique surtout pour les troubles auditifs. 20 % des enfants de CP, CE1 et CE2 n’ont pas bénéficié d’un test auditif depuis leur naissance et 9 % n’ont pas passé un examen de la vue.

Une connaissance des troubles visuels et auditifs des enseignants perfectible ?

La majorité des enseignants ont déjà repéré des troubles visuels chez leurs élèves non porteurs de lunettes (87 %) parce qu’ils avaient par exemple des difficultés à lire au tableau ou plissaient des yeux.

Les troubles auditifs non corrigés sont quant à eux moins perçus par les enseignants (47 %). Les principaux signes révélateurs évoqués : la mauvaise répétition / retranscription de l’élève et l’absence de réponse de l’enfant lors d’un appel.

Des enseignants qui se sentent peu formés et sensibilisés

Seulement 2 à 3 % des enseignants se sentent suffisamment formés aux troubles visuels et auditifs et  8 % aux troubles d’apprentissage. Pourtant, 90 % ont déjà mis en place des mesures pour s’adapter à un enfant susceptible de présenter des troubles visuels et la moitié pour s’adapter à un enfant susceptible d’avoir un trouble auditif (rapprocher l’enfant du tableau, adapter l’éclairage de la classe…).

Des attentes et pistes d’amélioration possibles

L’organisation de dépistage en milieu scolaire est une forte attente des enseignants mais aussi des parents (8 sur 10). D’ailleurs, aujourd’hui, seulement 31 % des enfants ont passé un examen de la vue à l’école et 32 % un test auditif. La sensibilisation des parents et la formation des enseignants sur la santé visuelle et auditive des enfants font aussi partie des actions jugées pertinentes par les parents et enseignants.

Méthodologie
Enquête Observatoire de la santé visuelle et auditive – OpinionWay réalisé auprès de 1 007 parents d’enfants en classe de CP/CE1/CE2 et 123 enseignants de CP/CE1/CE2, interrogés via un questionnaire en ligne du 11 au 26 mars 2019.

Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.