Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Études > Étude 1 – Vue et audition des ados > Synthèse de l'étude 1

La vue et l'audition des adolescents : comprendre et prévenir l'impact de la surexposition aux écrans et aux sons amplifiés

Ce qu'il faut retenir de l'étude

Unie

Les adolescents, une génération sourde aux risques visuels et auditifs  ?

Les troubles visuels et auditifs de plus en plus répandus chez les adolescents

Les troubles visuels et auditifs sont les problèmes de santé les plus répandus chez les adolescents et les jeunes adultes, mais ne semblent pas être ceux qui les préoccupent le plus. 25 % des adolescents seulement y sont attentifs selon l’enquête de l’Observatoire de la Santé visuelle et auditive [1]. En revanche, ils préoccupent davantage leurs parents, à 70 %.
Et pour cause, on constate une augmentation de la prévalence de la myopie tout comme des pertes auditives chez les jeunes vivant dans les pays industrialisés. Selon une étude récente[2], un jeune européen sur deux serait myope en fin de parcours scolaire, en Asie ce sont 80 % des jeunes urbains, contre 25 à 40 % parmi les générations précédentes[3]. Les pertes auditives liées au bruit pourraient toucher quant à elles jusqu’à 10 % des adolescents[4].
Les raisons de ces atteintes précoces de la vue et de l’audition n’ont pas encore été toutes identifiées. Dans les deux cas cependant, la révolution technologique, avec son tsunami de sollicitations visuelles et sonores, semble jouer un rôle central, que les chercheurs commencent à décrypter.

Des adolescents surexposés aux écrans et aux sons amplifiés…

D’un côté les smartphones, tablettes, et de plus en plus les réseaux soImage2ciaux… d’un autre côté on monte le niveau de décibels dans les casques et on prolonge le temps passé à écouter de la musique au domicile/à l’extérieur… Les écrans et les sons amplifiés font entièrement partie de quotidien, et d’autant plus de celui des adolescents qui passent en moyenne 4h24 devant un écran chaque jour (6 heures pendant les week-ends) et 9 heures à écouter de la musique avec un casque ou des écouteurs, à 74 % pendant leurs déplacements. 83 % des ados utilisent les écrans quand ils sont seuls et 65 % quand ils sont avec des amis ou des parents.

… et « sourds » aux risques auditifs et visuels ?

Les signaux d’alerte sur la santé visuelle et auditive sont là, mais peu y sont sensibles : 44% des jeunes interrogés ont déjà éprouvé une fatigue visuelle et/ou une sensation d’œil sec à la suite de l’utilisation prolongé d’un écran. Un quart d’entre eux a déjà ressenti des sifflements et/ou des bourdonnements, ou encore des réactions de douleurs à cause du bruit ou pendant l’écoute d’une musique amplifiée. Pour autant, ils sont 37 % à ne pas porter leurs lunettes devant un écran alors que 86 % pensent qu’elles leur sont utiles !

L’impact de ces surexpositions préoccupe 70% des parents interrogés dans le cadre de cette étude. Ces derniers alertent d’ailleurs leurs enfants sur les risques que ces comportements peuvent entrainer : un adolescent sur deux déclare modifier son comportement à la suite de conseils qu’il peut recevoir. 88% d’entre eux se disent sensibles à ces messages lorsqu’ils sont émis par des professionnels de santé.

Des pistes pour préserver la vision et l’audition des adolescents

En véritable démarche de santé publique, suite à cette enquête grand public, cinq experts ont analysé ce phénomène nouveau et ont proposé, pour certains, des pistes d’actions. Ces analyses permettent de mieux comprendre ce que représentent les écrans et les décibels pour les jeunes (prolongement de la vie, tête à tête avec soi-même, stimulation des émotions) et les impacts de ces pratiques dans l’évolution des processus perceptifs, cognitifs, et des risques sur la vision et l’audition. Les recommandations des professionnels de santé pour préserver la vision et audition des adultes de demain, s’adressent à la fois aux pouvoirs publics, à l’environnement (milieux scolaires, parents), et aux adolescents eux-mêmes.

 

Découvrez l’intégralité de l’enquête grand public
Découvrez les analyses des cinq experts

 

[1] Enquête OpinionWay BJ10469-BM I&S – Observatoire du Groupe Optic 2ooo (2014) [2] Katie M. Williams and al. on behalf of the European Eye Epidemiology (E3) Consortium. « Increasing Prevalence of Myopia in Europe and the Impact of Education », Ophtalmology, www.aaojournal.org. (13 mai 2015). [3] Ian G. Morgan, Kyoko Ohno-Matsui, Seang-Mei Saw. « Myopia ». The Lancet, Volume 379, No. 9827, p1739–1748. (2012). [4] Niskar AS et al. Estimated prevalence of noise-induced hearing threshold shifts among children 6 to 19 years of age: the Third National Health and Nutrition Examination Survey, 1988-1994, United States. Pediatrics. 2001;108:40-43.

 

Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.