Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Actualité > Actu en direct > Enfants : bien dormir préserverait la vision

Enfants : bien dormir préserverait la vision

Mal dormir dans son plus jeune âge pourrait avoir des répercussions sur la vision et jouer un rôle dans le développement de la myopie et d’autres troubles visuels. C’est la conclusion d’une étude épidémiologique menée par des chercheurs du Centre de recherche en épidémiologie et statistiques (CRESS, Paris)¹ qui ont travaillé sur la base de la cohorte française EDEN.

Enfants : bien dormir préserverait la vision

Crédit photo : Unsplash

Les chercheurs viennent de montrer, chez 1 130 enfants suivis depuis le premier trimestre de la grossesse jusqu’à l’âge de 5 ans et inclus dans cette étude², qu’une durée de sommeil nocturne trop faible ou trop importante à l’âge de deux ans est associée à un risque accru de porter des lunettes à cinq ans. Les résultats de l’étude sont éloquents : à l’âge où l’œil se développe encore et alors que la durée moyenne de sommeil nocturne à 2 ans est de 11 heures et 5 minutes, les enfants qui dorment moins de 10 heures et 45 minutes ont un risque augmenté de 43 % de porter des lunettes à 5 ans. Ce sur-risque est de 49 % pour le tiers des enfants qui dorment le plus. L’heure du coucher joue également puisque ce même résultat a aussi été relevé pour les couche-tard. Les études chez les animaux (chez le poussin et le singe) montrent que pour un développement harmonieux de l’œil il faut une alternance d’exposition à la lumière et à l’obscurité. L’étude montre qu’il en est de même pour les enfants et qu’un déséquilibre dans le temps d’exposition à la lumière et à l’obscurité peut entrainer une modification du développement de l’œil et un sur-risque de prescription de lunettes, d’où le fait que les enfants qui dorment beaucoup aient également une probabilité plus grande de porter des lunettes. Une juste dose de sommeil (de 11h à 14h sur 24h incluant la sieste entre 1 et 2 ans et de 10h à 13h sur 24h entre 3 et 5 ans en moyenne), au bon moment, serait donc favorable à une bonne vision, tout comme l’usage modéré des écrans, autre facteur de risque sur la vision des enfants. En effet, à l’âge de deux ans, les enfants qui dormaient peu ou beaucoup et qui cumulaient une exposition aux écrans d’1 heure et 24 minutes par jour en moyenne, étaient deux fois plus nombreux à porter des lunettes à cet âge que ceux qui dormaient normalement sans être exposés aux écrans.

[1] Unité 1153 Inserm/Université de Paris/INRAE, Centre de recherche en épidémiologie et statistiques – CRESS
[2] https://www.inserm.fr/actualite/quantite-sommeil-adaptee-plus-jeune-age-protegerait-vision/

Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.