Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Actualité > Actu en direct > Une étude chinoise montre une grande augmentation du nombre d’enfants myopes après le confinement de 2020

Une étude chinoise montre une grande augmentation du nombre d’enfants myopes après le confinement de 2020

Un frère et sa sœur sur un écran

© Catherine Delahaye

Les résultats d’une large étude chinoise, menée auprès de plus de 120 000 enfants pendant six ans, montrent que près de quatre fois plus d’enfants de 6 ans ont développé une myopie en 2020 (21,5%) par rapport à la période 2015-2019 (5,7%). Ceci à la suite du confinement du printemps 2020. Les enfants de 7 et 8 ans sont aussi touchés, dans une moindre mesure.

Cette augmentation significative de la myopie pourrait s’expliquer d’abord par un usage plus important des écrans chez les enfants, dont l’œil est encore en croissance. Regarder de près et avec une attention prolongée va favoriser un allongement de l’œil et une possible myopie. Un deuxième facteur serait un manque d’exposition à la lumière naturelle, lié à la sédentarité, empêchant le corps de produire la dopamine nécessaire au bon fonctionnement de la rétine. Des ophtalmologues français et britanniques s’inquiètent également de ce phénomène.

L’Association pour l’amélioration de la Vue (AsnaV) préconise d’exposer les enfants le plus possible à la lumière naturelle. S’ils doivent utiliser des écrans, une bonne lumière environnante et une pause toutes les dix ou vingt minutes, en regardant ailleurs et au loin, sont nécessaires pour limiter les phénomènes accommodatifs (vision de près), qui peuvent favoriser la myopie.

 

Pour aller plus loin :
https://cdn.idfuse.fr/images/idm2/asnav/files/La_vue__victime_collaterale_du_confinement.pdf

Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.