Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Demain > Réflexions autour de la santé de demain > Ces lentilles de contact intelligentes qui vont tout changer

Ces lentilles de contact intelligentes qui vont tout changer

D’ici quelques années, les lentilles ne se contenteront plus de « simplement » corriger la myopie, l’hypermétropie, ou l’astigmatisme ou de changer la couleur des yeux. Non, elles pourront aussi surveiller le taux de glucose dans le sang, hydrater des yeux trop secs, traiter des maladies comme le glaucome ou même, prendre des photos. Voici quelques-uns des projets les plus prometteurs.

Lentille dotée de technologies imaginée par Mojo Vision

Lentille dotée de technologies imaginée par Mojo Vision / © Mojo Lens Image

Google, Sony, Samsung… et bien d’autres sociétés partout dans le monde y travaillent sans relâche : trouver LA lentille du futur, celle qui saura se rendre indispensable, par tous les services qu’elle saura rendre à ses utilisateurs. Certains travaux de recherche sont extrêmement prometteurs. C’est notamment le cas des lentilles de contact auto-hydratantes inventées par des chercheurs de l’université de Tōhoku au Japon, qui permettraient de contrer la sécheresse oculaire, un syndrome qui peut être pénible à vivre au quotidien. Ces lentilles arrivent à récupérer du liquide sous la paupière inférieure, pour hydrater l’œil.

Un jour, des lentilles capables de mesurer la glycémie ?

Mesurer la glycémie en se piquant régulièrement le bout du doigt ? Cette méthode fera peut-être un jour partie du passé, grâce à des lentilles capables de mesurer la glycémie. C’est en tout cas le souhait de Google, qui teste des lentilles pouvant mesurer le taux de glucose contenu dans le liquide lacrymal ! Les diabétiques le savent bien, le taux de glucose dans le sang joue aux montagnes russes toute la journée, selon ce que l’on mange, son activité physique ou même son degré de transpiration. Réguler ce taux est essentiel, pour éviter de graves complications. Or, le prototype imaginé par Google peut réaliser cette mesure à chaque seconde. Les concepteurs tentent même d’aller plus loin, en réfléchissant à un signal d’alerte -comme une LED qui pourrait s’allumer lorsque le taux de glucose serait trop bas, ou trop haut. Mais reconnaissent aussi qu’ils sont encore loin d’une éventuelle commercialisation. Leurs brillantes idées devront d’abord réussir les essais cliniques avant de pouvoir, peut-être, à l’avenir, bénéficier au plus grand nombre.

Des lentilles médicaments

Le glaucome est dû à un excès de tension dans l’œil : il y a un déséquilibre entre la production de l’humeur aqueuse et son évacuation, qui ne se fait plus correctement. La surveillance régulière de la tension dans l’œil est un impératif, pour pouvoir ajuster le traitement en continu et stabiliser la pathologie, éviter que le champ visuel ne continue de se réduire. D’où l’espoir suscité par l’étude publiée le 10 novembre 2022 dans la revue Nature Communications. Des chercheurs sud-coréens y révélaient avoir inventé des lentilles 2 en 1, à la fois capables de surveiller la pression à l’intérieur de l’œil, et de délivrer la juste dose de médicament, en fonction des besoins personnalisés du patient. Ces lentilles très douées ont été testées avec succès sur des animaux. Les essais cliniques chez l’homme devraient commencer d’ici deux ans. Les Sud Coréens ne sont pas les seuls à travailler sur ce sujet. Sensimed, une entreprise suisse, a elle aussi développé des lentilles intégrant un capteur, pour analyser les changements dans les yeux, jour et nuit. Des informations précieuses transmises aux médecins, pour ajuster, si besoin, le traitement contre le glaucome du patient.

Zoomer avec ses yeux

Une équipe du Swiss Federal Institute of Technology a fabriqué des lentilles permettant de zoomer, un peu comme le ferait un appareil photo. En clignant simplement des yeux, la taille des objets entourant le porteur augmente subitement de 2,8 fois. Les chercheurs de Sony, eux, espèrent transformer les lentilles en véritables appareils photo ! Pour déclencher ? Il suffirait, là encore, de cligner des yeux ! Des capteurs pourront en effet faire la différence entre le réflexe naturel de clignement des yeux, et un clignement volontaire, plus appuyé, destiné à enclencher l’appareil photo. Le brevet déposé par la société indique que ces lentilles intègrent, entre autres, un module de mise au point et de zoom, un capteur, un système de déclenchement et de l’espace de stockage. Reste à miniaturiser tous ces composants sans mettre en jeu la santé des utilisateurs. « Vous en avez rêvé, Sony l’a fait » : si elle arrive à franchir tous les obstacles, et ils sont encore nombreux, qui séparent ce brevet d’une éventuelle commercialisation, la marque nippone pourra ressortir -à juste titre- son célèbre slogan. Elle n’est pas seule dans la course. Samsung cherche aussi à sortir des lentilles très douées, capables de prendre des photos et des vidéos, mais aussi d’afficher des informations en réalité augmentée grâce à un écran intégré.

Une batterie miniature, pour recharger ces lentilles intelligentes

Quel est le point commun de toutes ces lentilles intelligentes ? Elles pourraient avoir besoin d’une batterie, pour fonctionner longtemps sans « panne ». C’est pour répondre à ce manque que des chercheurs singapouriens ont imaginé une batterie miniature, qui a un fantastique pouvoir : être capable de se recharger grâce au liquide lacrymal. Xpanceo pourrait un jour se servir de cette technologie pour alimenter ses propres lentilles intelligentes. La société a en effet présenté récemment quatre prototypes, dont des lentilles permettant à leur utilisateur de plonger dans des mondes virtuels

Des bijoux de technologie difficiles à mettre en place

La start-up américaine Mojo Vision, elle aussi, voyait grand. En 2022, elle avait présenté le prototype d’une lentille de contact connectée, pour faire de la réalité augmentée. Cet œil « bionique » aurait permis aux utilisateurs de consulter leurs mails, leurs réseaux sociaux ou leurs trajets GPS non pas sur l’écran d’un smartphone, mais directement devant leurs yeux. Hélas : début 2023, elle annonçait renoncer à ce projet de lentille high tech, pour se concentrer uniquement sur un composant du produit : l’écran MicroLED. Parmi toutes les lentilles intelligentes en préparation, il est à parier qu’elles seront nombreuses à ne finalement jamais voir le jour. Mais celles qui réussiront à franchir tous les obstacles, scientifiques et juridiques, pourraient bien changer la vie de millions de consommateurs…

Logo Optic 2000 Se rendre sur le site du Groupe Optic 2000
Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.