Optic 2000 - Observatoire de la santé visuelle & auditive
Accueil > Le point sur… > Focus sur un sujet clé en santé visuelle et auditive > Le tabac nuit (aussi) à la vision et à l’audition

Le tabac nuit (aussi) à la vision et à l’audition

La cigarette est à l’origine de nombreux cancers et maladies cardiovasculaires, c’est bien connu. Mais elle peut aussi avoir de redoutables effets, beaucoup plus méconnus, sur deux sens précieux, la vue et l’ouïe. Des risques dont la majorité des fumeurs n’ont probablement pas conscience.

tabac effet sur la vision audition

Crédit photo : Unsplash

Plus de risques de cataracte, de DMLA et de glaucome…

Le plus souvent due au vieillissement naturel de l’œil, la cataracte se traduit par une opacification du cristallin. Aujourd’hui, c’est la chirurgie la plus pratiquée en France : plus de 800.000 interventions par an. « Le tabac multiplie par deux le risque d’en souffrir un jour », déplore le Dr Alice Grise-Dulac, ophtalmologue à Paris. « La faute aux particules de métaux lourds qui s’accumulent dans le cristallin. »

La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA), quant à elle, est à l’œil ce que les démences séniles sont à la neurologie. La rançon d’une espérance de vie qui ne cesse de s’allonger. Au centre de la rétine, la macula est vulnérable, et son usure entraîne une perte de la vision centrale. « La DMLA apparaît de façon précoce et progresse plus vite chez les fumeurs que chez les non fumeurs. » Pourquoi ? Parce que non seulement le tabac agresse les petits vaisseaux de l’œil, mais en plus, il diminue le taux d’antioxydants, qui ont un rôle protecteur. « Fumer est aussi associé à un risque plus élevé d’avoir un glaucome, même si on ne sait pas encore expliquer pourquoi. » Cette pathologie, qui voit le champ visuel se réduire à petit feu, est sournoise, car elle s’installe sans faire de bruit. Quand ceux qui en souffrent s’en aperçoivent, il est déjà trop tard : ce qui a été perdu de la vision l’est pour toujours.

… Mais aussi de rétinopathie diabétique et de sécheresse oculaire

La rétinopathie diabétique est une grave complication du diabète, qui touche la moitié des diabétiques de type 2. C’est la première cause de cécité avant l’âge de 65 ans à l’échelle de la population générale. En cause, une atteinte des petits vaisseaux des yeux, causée par l’excès de sucre dans le sang. « Le tabac augmente aussi le risque de rétinopathie diabétique, pour une raison évidente. Il diminue le calibre des vaisseaux, le sang a plus de mal à circuler. » La faute aux substances toxiques contenues dans une cigarette, qui vont se « promener » dans la circulation sanguine dans tout l’organisme, y compris au niveau des yeux, causant des dégâts sur leur passage.

Et ce n’est pas tout ! « La fumée, à cause de ses particules irritantes, entraîne une sécheresse oculaire. Encore plus chez les porteurs de lentilles de contact. » Ce qui crée de l’inconfort et des irritations. Et les fumeurs passifs ne sont pas épargnés.

L’Association britannique des optométristes révélait en juin 2019¹ qu’un fumeur avait 4 fois plus de risques de développer une DMLA et 2 fois plus de risques de souffrir d’un glaucome ou d’une cataracte. Une énième raison d’écraser sa dernière cigarette.

Cigarettes light et électronique, de fausses amies

Les cigarettes light sont-elles plus inoffensives ? Absolument pas ! Elles n’ont de light que le goût, leur dangerosité est quasiment identique à leurs cousines classiques. Quant à la cigarette électronique, est-elle une bonne alternative ? Non, ont répondu des chercheurs américains. Dans une étude² publiée dans la revue International Journal of Ophthalmology (avril 2021), ils révèlent que le vapotage, malgré le fait qu’il jouisse d’une bonne publicité, pourrait abîmer les yeux, en ayant notamment des impacts sur la cornée et le film lacrymal. En cause, les composés chimiques et les arômes contenus dans la cigarette électronique.

L’audition pas épargnée non plus

Fumer rend-il sourd ? La question peut paraître saugrenue. Pourtant, de très sérieux chercheurs japonais ont confirmé que les fumeurs avaient un risque de perte auditive accru de 1,2 à 1,6 fois par rapport aux non fumeurs. Ils ont ainsi suivi pendant huit ans 50.195 Japonais, âgés de 20 à 64 ans n’ayant pas, au départ, de troubles de l’audition. Leur étude -publiée dans la revue Nicotine & Tobacco research (2018) – a aussi montré que plus on fumait, plus le risque augmentait. De précédents travaux, notamment de chercheurs anglais³, avaient fait le même lien entre consommation de tabac et baisse de l’acuité auditive. Aucune hypothèse n’est pour l’heure avancée pour expliquer cette baisse d’audition. La bonne nouvelle ? Les risques diminuent dans les cinq ans qui suivent l’arrêt du tabac.

Arrêter, enfin !

« L’idéal reste de ne jamais commencer à fumer », affirme -à juste titre- le Dr Grise-Dulac. Mais pour les 25,5% de Français qui fument tous les jours (Santé publique France, 2020), tout n’est pas perdu. Un (ou des) échec(s) ne doi(ven)t pas décourager. « Tomber 7 fois, se relever 8 », ce proverbe japonais montre que l’insistance a souvent du bon. Pour que la prochaine tentative soit la bonne, quelques conseils. Déjà, se faire aider. Etre suivi par un tabacologue entretient la motivation, et augmente fortement les chances de succès. Parmi les outils pouvant aider, les substituts nicotiniques, qui soulagent les symptômes liés au manque (irritabilité, déprime, troubles du sommeil…), ou encore certains traitements sur prescription médicale lorsque la dépendance est très forte. La thérapie cognitivo-comportementale, elle, aide à voir chaque jour sans tabac comme une libération, et non comme un long chemin de croix.

[1] Optometrists warn millions putting their sight at risk by continuing to smoke : https://www.aop.org.uk/our-voice/media-centre/press-releases/2019/07/02/optometrists-warn-millions-putting-their-sight-at-risk-by-continuing-to-smoke

[2] « The impact of vaping on ocular health : a literature review », Martheswaran T. et al., International Journal of Ophthalmology, 2021

[3] Cigarette smoking, passive smoking, alcohol consumption and hearing loss : https://link.springer.com/article/10.1007/s10162-014-0461-0

Ne manquez pas les derniers articles de l'Observatoire de la santé visuelle et auditive.
> Inscrivez-vous à la Newsletter mensuelle.